Bert Christensen's Cyberspace Home

Gerda Wegener, Au plus doux de mes amis